Roawan [Ecuyer d'Emeraude]

Aller en bas

Roawan [Ecuyer d'Emeraude]

Message  Roawan le Dim 2 Nov - 13:12

Royaume d'origine:Zénor
Prénom : Roawan
Surnom: Roa
Âge : 15 ans

Sexe : masculin
Race : humain
Fonction: écuyer d'Émeraude

Description physique: Roawan a les cheveux châtains et un regard marron qui a tendance a tout vouloir percé. Tout de même assez grand pour son âge, il reste dans la moyenne. Il se tenait en forme en aidant les villageois des villages environnants quand le temps le lui permettait. Certe il a 15 ans mais rien ne l'empêchera de donner un coup de main. Il a une petite cicatrice sur l'épaule gauche qui a été fait d'ailleurs par une flêche étant jeune. Il ne se souvint pas des évènements complets mais il sait qu'il ne l'a pas chercher du moins.

Description psychologique: Roawan est un adolescent courageux, qui va au-delà de ce qu'on attends de lui. Il ne fait pas sa pour chercher l'attention, bien au contraire, il est tout simplement téméraire. Toute fois il a ses craintes mais il a pour son dire qu'un héro ne révèle jamais ses craintes. Il peut sembler sur de lui même, imbus même mais Roawan à un coeur tendre et il est très extravertie. Il parle beaucoup et se chamaille souvent avec ses amies pour le plaisir. Il a toujours eu l'instinct d'un protecteur, il ne supporte pas qu'une personne soit disgracieux ou même impolis envers ceux qu'il tiens en autre estime ou tout simplement envers la gente féminine. Que ce soit un chevalier, une écuyer ou une paysanne, personne n'a le droit de les rabaisser. il possède un grand sens de l'humour et à presque toujours un sourire accrocher aux lèvres. Franc et directe, il n'ira pas par quatre chemin afin de dire sa pensée sur certaine chose. Toute fois, il respectera le code des chevaliers en étier car son honneur est quelque chose d'important pour lui.
Autre particularité: (Non-obligatoire, seulement si vous avez quelque chose à dire d'autre sur votre physique ou votre caractère)

Histoire :
*survivre....* respiration haletante *je dois survivre*...

Sur le bord de l'évanouissement, sa mère Findora s'apprête à accoucher dans ce qui semble être une douleur atroce. Jamesson, son mari, ne sait plus ou donné de la tête, resté auprès de celle-ci, aller chercher une débarbouillette mouillé, lui tenir la main, lui dire que tout va très bien aller? Son épouse était là, à la lueur de la pleine lune durant cette nuit douce et chaude, mettant son premier enfant au monde. Il était à la fois ému, soulagé, érinté et en proie à une grosse panique. Pourtant, deux domestiques s'afféraient à mettre se petit bout choux au monde. Voyant que la coloration du visage du mari passa du beige balsané par le soleil à blanc comme de la craie, Sumira, l'amena à part et s'occupa de lui. Tandis que Anès mettait finalement au monde un petit garçon qui prenait son premier souffle, un premier regard et les premiers cris du nouveau né. Des larmes de joie perlèrent sur les joues de Findora tandis qu'Anès enveloppait le petit dans des draps bien chaud. Malgré la fatigue, Fin réclama son petit à bout de bras. Anès le lui donna après avoir nettoyer son doux visage. Souriante, Fin l'accueillit tout en replacant la couverture s'assurant ainsi du bien-être de son fils. Jamesson vint les rejoindre lorsqu'il était un peu plus coloré, participant ainsi de la joie réciproque que ressentait les parents face à leur progéniture en bonne santé.

-Roawan... tu t'appeleras Roawan, fils d'un marchand de poisson et d'une paysanne.

***

-Roa!! amène moi les paniers d'osiers là-bas stp.

Le petit Roawan pas plus haut de trois pommes courrait déjà d'un bout à l'autre et donnait pas mal de fil à retorde à son père qui l'élevait seul. Fin avait disparut quelques semaines après la naissance de Roawan et Jamesson espère grandement la retrouvé un jour. Mais ses journées sont remplis de rebondissement avec un enfant maintenant âgées de trois ans et qui semble-t-il, s'amuse totalement à faire fâché son père. Alors Jamesson à penser l'occupé en lui demandant de l'aider dans son travail quotidien, mais pour combien de temps sera-t-il obéissant?

*Il montre déjà tout un caractère à cette âge, sa doit venir de sa mère...* pensa-t-il tout en excusa réellement de qui venait ses traits de caractère qui était nulle autre que lui-même. Sourire aux lèvres, il accueillait son client en se demandant si un jour son fils suivrait les mêmes pas que lui. Mais en plein milieu de l'après-midi, Jamesson ne voyait plus Roawan dans les parrages alors inquièt, il parti à sa recherche. il le retrouva près d'un arbre s'amusant avec ses jouets de bois lorsqu'il croisa le regard de son père, il s'arrêta net. Jamesson allait le repimander lorsqu'une chose hors du commun se produisit. Roawan savait par le regard de son père qu'il était en colère et sans le vouloir, ses jouets commencèrent à tourner à l'entour de Roawan tandis qu'il se recroquevilla pour se protéger de ceux-ci. Bouche bée, son père ne savait pas réellement quoi faire mise à part tenter de rassurer son fils en le prenant dans ses bras. Les jouent tombèrent sur le sol. Son fils était spécial, il avait un don mais ne sachant pas quoi faire réellement, il entendit que le royaume d'Émeraude cherchait des élèves avec des dons de magie à instruire. Jamesson su alors que lorsque Roa allait atteindre ses cinq ans, il devrait s'en défaire pour son apprentissage.

Malgré tout ce qui lui restait était son fils, il savait que cela lui serait bénéfique et qu'il réussirait à maitriser ce don. il se rendit donc à Émeraude avec son attiraille marchande puisqu'il devait vendre ou troquer un peu de poisson à travers les royaumes. Roawan semblait durant tout le voyage muet même si il venait tout juste d'avoir ses cinq ans. Malgré son âge, il n'acceptait pas réellement la décision de son père, jusqu'à ce qu'il pénètre dans la cour du château et trouve tout plein d'amies avec qui jouer.

Son père s'agenouilla sur le sol, ce mettant ainsi à la hauteur de son petit bonhomme puis il lui donna une dernière étreinte et lui murmura à son oreille:

-Mon fils, ma porte sera toujours grande ouverte maintenant va t'amuser et reviens me voir quand tu seras chevalier.

Partagé entre le départ de son père et tout ce qui était attirant, avide de faire connaissance de ce monde inconnu, Roawan souria et aquiesca.

***

Quelques années plustard, Roawan avait maintenant 15 ans et il serait bientôt attribué à un chevalier qui lui servirait de maître et de mentor dans ses 5 futurs années d'apprentissages. Assis auprès de ses camarades durant la cérémonie, il ne pu s'empêcher de pensée:

*Survivre...* soupir.. *Je dois survivre*... *Après tout, ce n'est qu'une simple cérémonie comme une autre..*

Roawan ne pouvait s'empêcher d'être à la fois surexité, fébrile, heureux et anxieux? Il espèrait que cette anxiété allait passé toute fois, il attendait patiament son tour d'être attribué.

Famille : Jamesson son père, le marchand de poisson (pêcheur) à Zénor. Sa mère Findora qui est porté disparut quelques semaines après sa naissance. Sumira et Anès, les deux servantes de ses parents.
Relation:Mieah, une écuyère immortel avec qui il s'entend très bien.

Pouvoirs :

Ceux de l'ordre:
Guérison
Téléphatie
Rayons incendiaires
Lévitation

Ceux d'écuyer:
-Télékinésie
-illusion
-Manipulation des ombres


Armes : Petite dague qu'il maîtrise presque complètement. Étant fils d'un pêcheur, il apprit l'utilisation de celle-ci en bas âges. Éventuellement plustard durant son apprentissage, il apprendra la maîtrise d'une épée et peut-être même arc et flèches ?? Qui sait..
Autre : Il manie très bien une canne à pêche.

-----------------------

Comment avez-vous connu le forum? : Kyliam Razz
Comment trouvez-vous le forum?: super, je fais le reste en me levant tout à l'heure.
Autre chose à ajouter?: Maître du jeu est formidable ^^


Dernière édition par Roawan le Lun 3 Nov - 12:32, édité 2 fois
Roawan
Roawan
Ecuyer d'Emeraude de Gaewin

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 02/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum