À hauteur de ramparts

Aller en bas

À hauteur de ramparts

Message  Sophie le Mar 4 Nov - 22:56

Un léger vent soufflait sur les hauteurs du château. La cours étant quelque peu isolée par les murailles, la jeune femme avait presque l'impression de pouvoir sentir l'air salin. Il y avait déjà si longtemps qu'elle n'avait pas retourne dans le pays ou elle avait vu le jour.
Ces frères, Called et Brennan lui manquaient, ainsi que son péres. Bien entendu, elle avait ses frères d'armes. Mais elle avait toujours marqu une certaine distance entre elle et eux. Ce n'tait pas vraiment de les craindre, mais... Quelques choses du genre. Si Brennan l'avait toujours agacé et avait toujours été joueur avec elle, Calleb était le grand frère protecteur.

Lorsqu'elle était partir, il y avait déjà plusieurs années de cela, elle se doutait un peu de l'amertume qui hantait le cadet des deux garçons. Aujourd'hui, elle ne gardait que quelques lettres, envoyés à intervalles irrguliere a son frère ainé. De ce qu'elle savait, son père était très occupé a la pêche. Peut être prendrait-il du repos d'ici quelques temps. Avec l'âge...

Pensive, accôté sur le rebord de la muraille, le visage vers le vent arrivant de la mer, elle soupira. Qu'elle avait hâte de partit en mission vers la côte!
ils étaient beaux, ces grands sapins, mais elle était indéfiniment à la mer.

Elle ne remarqua pas immdiatement la présence du jeune homme a a peine quelques mètres derrieres elle, venant de finir l'ascension des marches.


- Qu'elle bon vent t'amene? fit-elle en se retournant, alors qu'une bourrasque un peu plus forte poussait ces cheveux bruns vers son visage, sans pour hautant caché son habituelle sourire espiègle.
Sophie
Sophie
Chevalier d'Emeraude

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : Dans mon igloo
Rang : Chevalier d'Émeraude
Relation : En parfait accord avec moi-même.
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sara-and-andie.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: À hauteur de ramparts

Message  Roawan le Mar 4 Nov - 23:25

*Quel belle soirée..* Pensa-t-il.

Roawan voulait profité de l'air frais. Après le repas du soir, il était sortie dehors pour se rendre au rampart et se promener un peu sans que les chevaliers le sache. Toute fois, la place n'était pas totalement déserte. Il monta sur la pointe des pieds afin de ne pas s'annoncé toute suite mais bon, à peine avait-il mit le pied sur la dernière marche que la personne présente lui demanda: qu'elle bon vent t'amène...

Découragé, Roa commencait à ce dire que c'était presque impossible de jouer un tour à l'insu de la personne puisque l'ordre entière était doté de pouvoir. Et ce, surtout de détecté la personne près de soi. Roa lacha un soupir et alla s'accoté près d'elle. Son sourire avait l'air espiègle, tandis qu'elle laissait errer son regard au loin. Roa n'avait pas eu la chance de faire connaissance avec tous les chevaliers de la première ordre mais il lui dit et ce, avec le plus sérieux du monde:

-J'aimerais bien voir ce qui ce cache au loin qui attire ton attention...

Tout de même presque de la même grandeur qu'elle, il la regardait en biais puis tenta de voir au loin ce qu'elle semblait trouvé fort intéressant. Roa n'avait pas encore deviné qu'elle était nostalgique car la connaissant très peu, il ne pouvait pas savoir qu'elle pensait à ses frères cadets et qu'elle s'ennuyait d'eux.
Roawan
Roawan
Ecuyer d'Emeraude de Gaewin

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 02/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: À hauteur de ramparts

Message  Sophie le Mer 5 Nov - 20:40

Elle sourit de plus belle alors qu'il soupirait.
Reprenant sa position initiale, elle tourna son regard pour la millière fois vers les côtes. Finalement, l'ecuyer vint la rejoindre. Elle aimait bien avoir de la compagnie, surtout celle des jeunes apprentis. Enfin, pas els plus jeunes, mais ceux dans la tranche d'âge du jeune homme. Eux, au moins, ils aimaient bien rire, jouer des tours, s'amuser... En général, en tout cas.

Ces paroles furent toutefois sérieuse. Elle soupira en lui jetant, a son tour un regard en biais, accrochant ainsi leur regard.


- Je pense au pays qui m'a vu naître, voilà, puis elle ajouta par près: Zénor me manque je dois avouer. La plage, l'air salin... Tu sais pas a quel point j'aurais envie d'être la-bas.

Elle ferma les yeux savourant un barrasque de vent, avant de lui jetté un autre regard, faussement anxieux.


- Mais ne pense pas que ta compagnie est désagréable...!

Nouveau sourire. Nouvelle bourrasque. Un peu plus forte celle-la.

- Et toi? Tu t'ennuie d'ou tu viens?
Sophie
Sophie
Chevalier d'Emeraude

Féminin Nombre de messages : 18
Localisation : Dans mon igloo
Rang : Chevalier d'Émeraude
Relation : En parfait accord avec moi-même.
Date d'inscription : 13/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sara-and-andie.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: À hauteur de ramparts

Message  Roawan le Mar 23 Déc - 13:32

-La plage, l'air salin, je connais. C'est ce qui a de plus attreyant et intéressant à Zénor, car moi aussi je viens de là. J'essaie de ne pas trop y pensée. J'ai une belle famille ici et mes parents sont fière de moi. Du moins mon père puisque ma mère je ne la connais pas beaucoup. Elle est porté disparut depuis un bout de temps déjà.
Il reporta lui aussi son regard au loin, tentant de se souvenir des détails de sa mère. Tout comme son père, le forgeron du village qui avait grand espoir en son petit garçon qu'il ferait autre chose de sa vie que d'être tout simplement paysan. Même si, intérieurement,il aurait souhaité que son fils plustard devienne son apprenti-forgeron. Mais les pouvoirs de son fils avait amorcer un autre destin. Un destin aussi funeste que devenir membre des chevaliers d'émeraude. La fierté se lirait sur son visage lorsque Roawan reviendrait lui rendre visite. Intérieurement, il espérait que sa mère serait de retour avant la visite l'annoncant chevalier. Il regardait la chevalier en biais à son tour et lui dit:

-Toi? Ta famille doit te manquer aussi j'imagine?

il avait prenoncer ses mots sans se douter que c'était justement le point de sa solitude sur les remparts mais il attendit. Peut-être allait-elle s'ouvrir à lui ou lui dire de rejoindre son maître au plus vite. Dans les deux cas, Roawan respecterait sa décision. Après tout, pourquoi raconter sa vie à un gamin.
Roawan
Roawan
Ecuyer d'Emeraude de Gaewin

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 02/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: À hauteur de ramparts

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum